L’albinisme au Sénégal

  • Plus de 1000 000 de personnes en situation de handicap dont 10 500 Personnes vivant avec l’albinisme au Sénégal (RGPH de 2004).
  • 80% des personnes vivant avec l’albinisme sont des enfants.
  • 98% vivent avec le cancer de la peau.

Sur le plan social

Les personnes vivant avec l’albinisme constituent la catégorie sociale la plus vulnérable du Sénégal.

L’Albinisme est considéré comme une malédiction au Sénégal et en Afrique.

  • Les personnes vivant avec l’albinisme sont victimes d’actes abominables perpétrés dans certains pays africains (sacrifice de personnes vivant avec l’albinisme, viol d’enfants vivant avec l’albinisme) au nom de plusieurs préjugés tels que l’accès au pouvoir ou une guérison contre le sida.
  • Les personnes vivant avec l’albinisme sont victimes de stigmatisation, d’exclusion et de préjugés sociaux comme partout ailleurs en Afrique.
  • 98% des personnes vivant avec l’albinisme sont analphabètes.
  • Les personnes vivant avec l’albinisme manquent de qualification professionnelle et d’emploi.
  • Les personnes vivant avec l’albinisme pratiquent la mendicité.

 

Sur le plan médical :

  • 90% des personnes vivant avec l’albinisme vivent avec le cancer
  • Pourquoi ? L’albinisme est une maladie génétique caractérisée par l’absence de mélanine substance qui définit la pigmentation de la peau, des cheveux, des yeux et qui protège contre les rayons ultra-violets. De ce fait les personnes qui en sont victimes ont la peau et les yeux très sensibles au soleil.
  • L’exposition permanente au soleil provoque des cancers de la peau (mendicité).
  • Le manque de protection efficace et le cout élevé du suivi médical empêche un traitement régulier.
  • Les personnes vivant avec l’albinisme sont confrontées à des cancers de la peau ainsi qu’à des problèmes de vision allant jusqu’à la perte totale de la vue.
  • Le Sénégal souffre d’un manque de moyens pour faire face à des maladies dermatologiques et ophtalmologiques et aux difficultés d’achats de médicaments et de matériel de protection nécessaires.